Un important virage vert pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent

11 juillet 2017

Un important virage vert pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent

C’est avec fierté que le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent a récemment entrepris un important projet d’efficacité énergétique dans des installations du Témiscouata. En plus de moderniser plusieurs équipements vieillissants et de générer des économies récurrentes, les améliorations proposées augmenteront le niveau de confort dans plusieurs secteurs et diminueront la consommation énergétique. Au programme : économies d’énergie, mise à niveau des installations, baisse des émissions de gaz à effet de serre et rehaussement du confort.

Échéancier et objectifs 

Le projet, évalué à 3,4 M$, touchera quatre bâtiments des installations du Témiscouata, dont l’Hôpital de Notre-Dame-du-Lac, le CLSC de Pohénégamook, le CHSLD de Rivière-Bleue et le CHSLD Saint-Louis-du-Ha!Ha!. Le projet, débuté au cours des dernières semaines et dont la construction se terminera au printemps 2018, est conçu et implanté par Ecosystem, une firme québécoise spécialisée dans la mise en œuvre de projets d’économie d’énergie à performance garantie.

À l’issue des travaux, les bâtiments touchés réduiront leur consommation d’énergie de 22 %, alors que la facture d’énergie chutera de 33 %. En plus des bénéfices environnementaux et financiers, le projet permettra de remplacer de nombreux équipements en fin de vie et de mettre de nombreux systèmes vieillissants à jour selon les normes les plus récentes et les plus sévères de l'industrie.

Un projet novateur

Dans le cadre du projet, un système de géothermie sera installé à l’Hôpital de Notre-Dame-duLac dans le but d’optimiser la production de chauffage, grâce à la chaleur contenue dans le sol. De plus, la gestion des systèmes de ventilation sera optimisée et des systèmes de contrôles centralisés seront installés, dans le but de s’adapter à l’occupation et aux besoins réels des usagers. Il sera aussi question de la conversion du réseau de vapeur. Finalement, il est prévu de remplacer une partie de l’éclairage intérieur et extérieur de certains bâtiments par un éclairage plus efficace, économique et écologique.

Le projet d’efficacité énergétique est financé par des subventions et par les économies qu’il générera. Celles-ci s’élèveront à environ 200 000 $ par année et seront garanties par Ecosystem pour toute la période de récupération de l’investissement.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.