Logo du gouvernement du Québec.
Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent

Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent

Employé, gestionnaire ou médecin : Zone professionnelle COVID-19

État de situation par la Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent

22 mars 2021

La Direction de la santé publique du CISSS du Bas-Saint-Laurent souhaite faire le point alors que les cas de variants de la COVID-19 se multiplient dans la région. Voici donc un état de situation en date d’aujourd’hui, 15 h :

  • 30 cas de variants;
  • 4 hospitalisations en lien avec des cas de variants;
  • 10 éclosions actives sur tout le territoire, dont une à l’unité jumelée de pédiatrie/court séjour du Centre hospitalier du Grand-Portage de Rivière-du-Loup (un usager et un employé positifs à un variant de la COVID-19) et 4 dans les écoles suivantes (école primaire Sacré-Cœur de La Pocatière, école polyvalente de La Pocatière, école primaire l’Étoile-Filante de Saint-Onésime et école primaire de Saint-Philippe-deNéri);
  • 2 écoles fermées en raison de cas de variants (école primaire Sacré-Cœur de La Pocatière et école primaire l’Étoile-Filante de Saint-Onésime);
  • 710 élèves et employés en isolement en lien avec des éclosions dans des écoles;
  • 259 personnes en isolement dans la population en général;
  • 14 écoles touchées par des cas de variants (au moins un cas parmi les élèves ou les enseignants);
  • 27 classes en isolement;
  • 63 cas actifs au Bas-Saint-Laurent (personnes ayant reçu un résultat positif à la COVID-19 ou à l’un de ses variants), soit 29 dans la MRC du Rivière-du-Loup, 23 dans la MRC du Kamouraska, 4 dans la MRC de la Matanie, 3 dans la MRC de la Mitis et un cas chacun pour les MRC de Rimouski-Neigette, du Témiscouata, des Basques et de la Matapédia.

La Direction de la santé publique du CISSS du Bas-Saint-Laurent est très préoccupée par la situation épidémiologique actuelle car les variants de la COVID-19 sont beaucoup plus contagieux. La plus grande prudence est de mise et il est plus important que jamais de respecter les consignes sanitaires comme la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque de procédure. La Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent recommande enfin de s’isoler dès l’apparition de symptômes de la COVID-19 et de se faire dépister.

Consulter le communiqué en format pdf