Mise au point du CISSS du Bas-Saint-Laurent sur l’éclosion de métapneumovirus à l’aile nord du 3e étage au CHSLD de Rimouski

08 juin 2018

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent tient à rassurer la population quant à l’éclosion d’un virus respiratoire, le métapneumo virus, survenue à l’unité de soins du 3e étage, aile nord, du CHSLD de Rimouski.

Le 21 mai dernier, un premier cas de métapneumo virus s’est déclaré. Le résident présentait des symptômes semblables au rhume : fièvre, écoulements nasaux et toux. Deux nouveaux cas s’étant manifestés rapidement, le 24 mai, l’unité de soins du 3e nord a été mise en «éclosion». Dès qu’une unité de soins est en éclosion, les mesures suivantes sont appliquées rigoureusement :

  • un avis est communiqué à l’ensemble du personnel rappelant les mesures à prendre;
  • l’isolement systématique de toutes les personnes présentant un début de symptômes;
  • un suivi étroit des résidents en isolement;
  • le port du masque, de la blouse et des gants par toutes les personnes, membres du personnel et visiteurs, lors de l’administration des soins ainsi que lors de contacts significatifs avec les résidents en isolement;
  • le nettoyage plus fréquent des chambres des résidents ainsi que des espaces communs;
  • l’augmentation de la fréquence du nettoyage des mains pour les employés et les visiteurs.

Par ailleurs, dans ces circonstances exceptionnelles, afin de protéger la santé des résidents et des employés, l’admission à de nouveaux usagers sur cette aile a été suspendue en date du 31 mai dernier. Les déplacements du personnel sont également limités entre les unités de soins du CHSLD. Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent tient à réitérer que toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections ont été mises en œuvre afin de protéger les résidents ainsi que les membres de son personnel. Aucun nouveau cas n‘a été déclaré depuis le 2 juin. Les milieux de vie où résident des personnes avec un état de santé très fragilisé, tel que les CHSLD et hôpitaux, font l’objet d’un réseau de vigie constante par l’équipe de prévention des infections du CISSS.

Le métapneumo virus

Le métapneumo virus est un virus respiratoire très fréquent dans la société, surtout chez les jeunes enfants. Il se transmet par contact direct et indirect ainsi que par gouttelettes. Malheureusement pour des personnes présentant un état de santé fragilisé, le virus peut entraîner des complications, notamment en lien avec des problématiques déjà présentes. Il n’existe pas de traitement particulier à administrer pour diminuer, soit la durée ou la gravité des symptômes.

Consultez le communiqué complet