L'histoire de la Maison des naissances Colette-Julien

La Maison des naissances Colette-Julien à Mont-Joli a été fondée en 1994. Elle est la première maison de naissances à avoir vu le jour en région éloignée au Québec. Tout a commencé lorsque des femmes et des familles de La Mitis ont entamé des démarches afin d’obtenir les services de sages-femmes dans notre région. Le CLSC de La Mitis de l’époque a emboîté le pas et a mis sur pied un projet pilote. C’est Mme Odile Saint-Pierre, alors directrice de l’équipe enfance-jeunesse et famille, soutenue par le directeur général du CLSC, M. Gilles Tremblay, qui a piloté la démarche. Un comité de travail a été formé auquel Mme Johanne Gagnon, une sage-femme expérimentée qui revenait du Grand Nord où elle avait pratiqué comme sage-femme, s’est jointe pour développer notamment le volet clinique du projet.

Une corporation à but non lucratif a été créée de façon à permettre à l’organisme Famille-Mitis d’acquérir la maison et d’assurer la gestion du bâtiment dont il demeure aujourd’hui propriétaire. Le 21 juin 1994, le projet pilote est officiellement présenté et accepté par le ministère de la Santé et des Services sociaux. La Maison des naissances Colette-Julien ouvre officiellement ses portes.

Un comité consultatif composé de parents est formé. Son rôle : suivre et donner son avis sur l’évolution des services de la maison de naissance. Devenu depuis le Comité de parents de la Maison des naissances Colette-Julien, il demeure très actif et organise, chaque année, une foule d’activités destinées aux parents et aux familles. Il publie, une fois l’an, la revue En attendant Bébé.

Depuis l’ouverture de la maison de naissance en 1994, plus de 1 300 enfants y sont nés. Chaque année, la maison accueille environ 120 nouvelles naissances.

Qui était Mme Colette Julien?

Madame Colette Julien est née à Mont-Joli en avril 1927. Infirmière, elle fut en service à l’Unité Sanitaire de Rimouski jusqu’en 1950 et par la suite, au service médical St-Charles-Garnier. En 1952, elle fonde un hôpital privé en service d’obstétrique. Cette institution fut incorporée en 1960 sous le nom de Corporation de l’Hôpital Notre-Dame-du-Rosaire de Mont-Joli. En 1969, le gouvernement en place ordonne la fermeture de toutes les institutions de ce genre dans la province. Celle de Mont-Joli sera transformée en hôpital pour malades chroniques. Femme avant-gardiste, dotée d’une forte personnalité et très énergique, Colette Julien a consacré sa vie au service des autres. Tous ceux qui l’ont connue ont apprécié son grand dévouement, sa disponibilité, sa générosité et sa chaleur humaine. Décédée le 9 novembre 1978, Garde Julien et sa maternité resteront à jamais gravées dans la mémoire des gens de la région. C’est pour la remercier et lui rendre hommage que la Maison des naissances de La Mitis porte aujourd’hui son nom.

 

Formulaire de recherche