Les mesures de protection immédiate

Après avoir retenu un signalement, la DPJ peut être dans l'obligation de prendre des mesures pour assurer la protection immédiate d'un enfant. Des mesures de protection immédiate peuvent être prises à toute heure du jour ou de la nuit. Elles consistent essentiellement à retirer l'enfant du milieu où il se trouve et à le placer dans un endroit sécuritaire, soit chez d'autres membres de la famille, dans une famille d'accueil ou dans une unité de réadaptation. 

La durée des mesures est limitée à 48 heures. Les mesures de protection immédiate pourront être prolongées par la DPJ si l'enfant et les parents sont d'accord, sinon elles pourront l'être par le tribunal.

Formulaire de recherche