Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent dément formellement les rumeurs de fermeture

09 juin 2016

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent tient à faire une mise au point et dément formellement les rumeurs qui circulent depuis hier dans les médias de la région et aux bulletins de nouvelles nationales. Ces rumeurs, lancées par certains groupes dont des syndicats, stipulent que le CISSS du Bas-Saint-Laurent est sur le point d’annoncer d’importantes compressions et que plusieurs blocs opératoires écoperaient ainsi que des salles d’urgence et l’obstétrique.

Ces affirmations sont totalement fausses et induisent la population en erreur en plus de semer de l’inquiétude auprès des 8 000 employés du CISSS. Le CISSS confirme qu’il ne fermera pas de blocs opératoires, d’urgence ou  de département d’obstétrique et ce, sur tout son territoire qui s’étend de Kamouraska à Matane.

Mercredi prochain, le conseil d’administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent adoptera le budget de l’établissement pour 2016-2017 ainsi que les mesures qui seront mises en place pour la prochaine année. D’ici là, le CISSS n’accordera aucune entrevue et ne commentera pas les rumeurs.

En terminant, le CISSS trouve désolant que la population et ses employés reçoivent de l’information qui est non fondée et non validée.